Mon Expérience avec les professionnels

Dans le parcours professionnel qui a été le mien j’ai eu l’opportunité d’intervenir dans le cadre de l’institut de formation paramédical à Orléans pendant plusieurs années comme chargé de cours en relaxation auprès de jeunes étudiants en Psychomotricité et en Kinésithérapie. Cette transmission des savoirs faire et de l’expérience acquise est pour moi un exercice passionnant qui me tient à cœur et que je poursuis encore aujourd’hui dans le cadre de mon exercice libéral en m’efforçant de pouvoir répondre aux demandes qui me sont transmises soit à titre individuelle soit au titre de groupe de soignant déjà constitué. Je suis également passionné par le développement de la réflexion théorico-clinique qui doit accompagner toute pratique de soin quelque en soit sa nature ou sa spécificité. Vous trouverez donc dans cet espace quelques possibilités et ressources.

Dans ma pratique de psychothérapeute j’ai reçu de nombreux soignants (médecins, infirmiers,…) en raison de situation de Burn-out.Il est important de savoir que c’est une affection qui touche principalement les personnels de santé et la situation sanitaire récente contribue à amplifier le phénomène.

La prise en charge thérapeutique des situations de Burn-out est toujours un travail complexe qui nécessite beaucoup d’attention, notamment au niveau des phénomènes psycho-corporels et de leurs traitements.

Vous recherchez :

  1. Un travail psychothérapique pour vous-même.

  2. Un travail de supervision

  3. Un espace d’échange autour de votre pratique

Les solutions pour vous

Travail psycho-thérapeutique pour soi-même :

Quand on est acteur de soin quel que soit sa profession (médecin, infirmier, sage-femme, psychomotricien, ergothérapeute, kinésithérapeute…) nous sommes constamment sollicitées à plusieurs niveaux :

  1. Dans nos modes d’intervention et dans les savoirs faire professionnels que nous avons acquis lors de nos études

  2.  Mais également dans nos modes relationnels qui déterminent tout autant la réussite des soins que prodiguons à nos patients que la technique elle-même que nous utilisons.

 

Nous sommes donc conduits dans l’évolution de nos compétences à nous former et à renforcer ces deux aspects. Autant l’acquisition de nouvelles connaissances ou de nouvelles techniques de soin ne nous posent guère de difficultés autant il est souvent plus difficile d’aborder ce deuxième aspect qui nécessite d’expérimenter pour soi-même la place de patient et de s’interroger sur nos motivations et notre propre fonctionnement interne dans l’aide que nous cherchons à apporter. C’est pourtant une expérience utile et très enrichissante pour modifier en profondeur sa pratique professionnelle et elle n’est de ce point de vue pas réservée aux personnes qui présentent des difficultés ou des pathologies.

Ou pour dire les choses différemment il n’est pas nécessaire d’aller mal pour entreprendre un travail sur soi. Cela peut se réaliser de différentes façons mais le principe de base reste identique :

 

Dans cette perspective il vous sera possible d’engager :

  • Un travail de relaxation à partir de différentes techniques : Feldenkrais, Schultz, Berges, Ajurriaguerra.

  • Un travail d’analyse : Psychothérapie de relaxation analytique

Supervision :

Chacun voit la supervision à sa manière, du côté du supervisé comme du superviseur et il y a de nombreuses manières et méthodes utilisées. La supervision fait partie des obligations d'un professionnels de qualité notamment lorsqu'il est inscrit dans une Fédération ou un Syndicat professionnel qui encadre sa pratique. La supervision s'appelle aussi parfois "analyse de contrôle".


Le principe est celui du tiers garant de la toute puissance, tentation de tout soignant parfois à son corps défendant. C'est également la sécurité du patient. Le patient peut s'appuyer sur le fait que son thérapeute puisse faire appel à un tiers qui aura un œil bienveillant mais non complaisant sur le travail de son confrère.


Oublie-t-il d'explorer une piste? Est-il imbriqué dans un transfert ou un contre-transfert dont il doit se dégager pour rester dans un accompagnement de qualité? Le superviseur peut aussi apporter un aspect didactique en complétant la formation théorique de celui qu'il supervise. Si le superviseur ne se réfère pas à la même méthode que son supervisé c'est aussi un échange enrichissant que de partager ses observations et sa pratique clinique. Bref ces appréciations personnelles ne sont pas exhaustives, d'autres confrères apporteront sûrement leur vision de cette pratique qui fait partie de la formation continue de tout accompagnant de qualité.

Pour ma part un travail de supervision ne peut s’engager qu’à partir d’un premier entretien qui nous permettra de partager nos attentes respectives et les référentiels théoriques de chacun. Les modalités peuvent varier en fonction des attentes et des demandes et spécificités du travail de chacun mais elles doivent faire l’objet  d’une réflexion partagée et de l’élaboration d’un cadre de travail précis qui en définira le rythme , le lieu , la forme (individuelle ou en groupe), le contenu et le coût.

Vous l’aurez donc compris le cadre du travail de supervision n’est pas préétabli à l’avance mais fait l’objet d’une réflexion et d’une définition commune avant tout engagement de part et d’autre.

Un espace d’échange autour de votre pratique

Il s’agit là d’un travail d’échange entre professionnels qui se rencontrent de façon régulière autour d’un thème de réflexion commun ou d’un intérêt de travail commun.

Deux possibilités en cours actuellement :

  1. Groupe de travail autour de la périnatalité (lien)

  2. Groupe de travail « Configurations familiales, parentalité actuelle et sexualité contemporaine »

Services & Tarifs

Services

Psychothérapie pour sois-même :

Quand on est acteur de soin quel que soit sa profession nous sommes constamment sollicitées à plusieurs niveaux.

Supervision :

La supervision fait partie des obligations d'un professionnels de qualité notamment lorsqu'il est inscrit dans une Fédération ou un Syndicat professionnel qui encadre sa pratique.

Espace d'échange :

Il s’agit là d’un travail d’échange entre professionnels qui se rencontrent de façon régulière autour d’un thème de réflexion commun.

LE CABINET

8 allée des marronniers

18000 Bourges

NOS HORAIRES

Du lundi au vendredi

10h - 13h et 14h - 18h30

NOUS CONTACTER

boisson.jean-noel@orange.fr

T: 06 78 87 68 24

© 2014 Psychomotricité et Psychothérapie Bourges 18000 - Psychologue Bourges -création site https://i-lab.fr/

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle